De la terre dans la bouche

Couverture De la terre dans la bouche

Titre : De la terre dans la bouche

Auteur: Estelle Tharreau

Editeur: Taurnada

ISBN :  9782372580380

Pages : 250

Date de publication française : 18 Janvier 2018

Résumé :  Les vieux de Mont-Éloi savent pourquoi ils s'aiment ou se détestent, même si les autres l'ignorent. La seule histoire à laquelle il faut croire est celle qu'ils ont écrite au musée de la Chênaie.
Elsa refusera cette vérité lorsque sa grand-mère lui léguera une maison perdue dans la forêt, à deux pas d'un village martyr.
Guerre. Occupation. Épuration.
Quarante années ne seront jamais suffisantes pour oublier et chasser les fantômes du passé !

 

Début du livre :"Le tic-tac nonchalant de l'horloge derrière maître Billain résonnait dans la pièce entièrement lambrissée. Pour la seconde fois, Elsa était assise face à cet homme qui l'avait accueillie l'air grave et compatissant suite au décès de sa grand-mère."

 

Je remercie les éditions Taurnada pour m’avoir permis de découvrir ce livre. Quand l’éditeur me l’a proposé, j’avoue avoir un peu hésité. J’ai fait des études d’histoire mais la Seconde Guerre mondiale ne m’a jamais passionnée (je suis plutôt littérature et histoire ancienne).

Après réflexion, je me suis dit : et pourquoi pas. Après tout, il est temps de sortir de ta zone de confort. Je me suis donc plongée dans ce livre. Ce fut une très bonne surprise. L’autrice traite ici d’un aspect très peu étudié  et connu de la guerre à savoir la prostitution. À mes yeux, un roman d’histoire doit nous donner envie d’aller plus loin, nous faire réfléchir et même prendre des notes parfois. En cela, ce livre a répondu à mes attentes. Je vous invite d’ailleurs à regarder le documentaire en bas de page que je me permets de partager.

À regarder uniquement après avoir fini le livre bien évidemment.

Au-delà du côté historique très appréciable, j’ai beaucoup aimé l’ambiance assez sombre du village. On a l’impression d’être dans une espèce de huis clos qui nous ferait presque oublier que l’héroïne quitte plusieurs fois le village. On se sent comme pris au piège dans la Braconne.

Parlons un peu de notre héroïne. Elle a du caractère tout en étant très polie. Cela semble difficile à concilier mais l’autrice y arrive très bien. On se sent proche d’elle. Sa grand-mère vient de mourir et d’un coup, elle découvre tout un pan de sa vie qu’elle ne connaissait pas. Que faire quand on s’aperçoit que la personne que l’on aime le plus au monde n’est pas celle qu’on croyait connaitre? C’est la vraie question de ce livre et nos deux héros vont tout faire pour y répondre.  Fred est le stéréotype de la brute au grand cœur. Son monde s’écroule face à l’arrivée d’Elsa et les secrets qu’elle déterre. J’ai beaucoup apprécié le personnage de Franck. On s’identifie parfaitement à lui. C’est le personnage extérieur qui regarde la tranquillité de son village voler en éclat mais sans rien pouvoir y faire. Il a la sagesse d’esprit de rester en dehors de ça. Et il a de l’humour. Que demander de plus?

Nous allons de surprise en surprise. Par contre, j’ai eu un gros problème : je me mélangeais facilement les pinceaux entre les différents personnages. Du coup, je passais un peu plus de temps sur certains passages uniquement pour me souvenir de qui ils étaient. Un autre problème qui a beaucoup gêné ma lecture est les points d’exclamation. Il y en a presque à la fin de chaque phrase. J’avais constamment l’impression que les personnages criaient. C’est vraiment le seul reproche que j’ai à faire à l’écriture.

 

"Et toi , Tu n'es jamais tombée amoureuse ? Tu ne t'es jamais dit que la personne que tu aimais comptait plus que l'avis de ta famille ou les convenances sociales ?
-Non ! hurla Elsa. Non ! Jamais !
-Alors, tu n'as jamais été amoureuse comme Rose l'a été ! répliqua Léontine avec dureté. Ecoute-moi avant de la juger ! Ne la juge pas comme elle l'a été dans le passé !
"

 

Le pour

  • L'histoire bien documenté
  • Les différents personnages notamment Franck

  • L'écriture

Le contre

  • Les points d'exclamations
  • Un mélange des prénoms

 

Pour conclure,

Ce livre n’est pas un coup de cœur mais je l’ai dévoré. Vers la moitié du livre, ma liseuse m’a lâchée et j’ai dû attendre une journée pour pouvoir continuer l’histoire. Cela m’a tellement contrariée que j’aie mis le livre sur mon téléphone avec une appli gratuite pour lire les epub. Il est très addictif et bien documenté. Je regrette vraiment tous ces points d’exclamation qui ont gâché ma lecture.

Let's go pour une prochaine lecture!

 

Du même auteur : L'impasse, Mon ombre assassine, Orages 

 

Commentaires (1)

Estelle Tharreau
  • 1. Estelle Tharreau | 09/01/2019
Merci pour votre beau retour et votre remarque pertinente sur la ponctuation. Remarque prise en compte. Estelle

Ajouter un commentaire

 
×