Lovestar

Couv8739725

Titre : Lovestar

Titre VO : Lovestar

Auteur: Andri Snaer Magnason

Traducteur:  Eric Boury

Editeur: J'ai lu

ISBN : 9782290142998

Pages : 383

Type: Science fiction

Genre: Dystopie

Date de publication française : avril 2017

Date de publication original : 2002

Commercialisation: disponible

Résumé : Face à la soudaine déroute de toutes sortes d’espèces volantes, le génial LoveStar, vibrionnant et énigmatique fondateur de l’entreprise du même nom, invente un mode de transmission des données inspiré des ondes des oiseaux, libérant d’un coup l’humanité, pour son plus grand bonheur, de l’universelle emprise de l’électronique. Et développant au passage quelques applications aussi consuméristes que liberticides… Avec des hommes et des femmes ultra connectés payés pour brailler des publicités à des passants ciblés, le système ReGret, qui permet « d’apurer le passé », ou le rembobinage des enfants qui filent un mauvais coton. Autre innovation, et pas des moindres, en faveur du bonheur humain : les âmes sœurs sont désormais identifiées en toute objectivité par simple calcul de leurs ondes respectives.
Quand Indriði et Sigríður, jeunes gens par trop naïfs et sûrs de leur amour, se retrouvent « calculés », ils tombent des nues : leur moitié est ailleurs. 

Avis : Comment parler de ce livre? C'est juste une pure merveille. J'en ai même eu les larmes aux yeux. Mais faisons les choses dans l'ordre.

Malgré ce que le résumé laisse entendre il ne s'agit pas juste d'une histoire d'amour. Il s'agit de l'histoire d'une vie : celle de Lovestar. C'est l'histoire du monde qu'il a créé et sa répercussion à la fois sur les habitants de notre planète mais aussi sur lui-même. Lovestar est un homme qui voulait améliorer les choses. C'est un génie qui va regarder un oiseau et inventer les lentilles "internet". Et pour mieux nous plonger dans cet univers l'auteur a choisit de nous offrir comme point de départ une histoire d'amour tragique. Que faire quand l'homme que vous pensiez être votre âme sœur ne l'est pas? Mais au delà de cela, est-ce que le système vous permettra de ne pas lui obéir? L'intérêt de ce livre est justement le fait qu'il ne se focalise pas sur une histoire d'amour. Nous suivons différents personnages évoluer, interagir dans ce monde qui n'est désormais que fiction et faux-semblants. Votre voisin peut être un spammeur ou un aboyeur c'est à dire qu'il crie des publicités. Quand vous rencontrez une femme (ou un homme) vous pouvez (devez?) faire un contrat comme quoi vous partirez une fois qu'Inlove aura trouvé votre âme sœur. C'est cette ambiance oppressive et tragique que j'ai adoré. On ne sait pas comment les choses vont évoluer, quel personnage va apparaitre.

L’auteur, inconnu en France, est très célèbre en Islande pour son livre/reportage en 2006 avec Dreamland. Manuel de survie pour une nation terrifiée où il donne la crise écologique et la surconsommation. On peut retrouver ces thèmes dans ce premier roman. Cette dystopie fait  peur. Il n’y a pas d’autres mots. A l’heure où la technologie prend la place des choses simples, ce roman fait aussi figure d’anticipation.

Que ce soit pour l’écriture (très bien traduite au passage) ou pour l’histoire il n’y a pas de raison de passer à côté de ce petit bijou. A découvrir. Je ne souhaite qu’une chose : qu’il ne soit PAS adapté au cinéma. Ce serait un horrible gâchis.

Extrait : L'amour, Dieu, les oiseaux, les papillons et les mouches à miel. Tout est matière. Le surnaturel n'existe pas. Nous avons toujours trouvé ce que nous cherchions. Aux quatre coins du monde, les gens prient pour des raisons diverses. Leurs prières doivent bien aller quelque part. Ce n'est pas plus idiot que l'amour n'est ce pas?

Récompense : Grand prix de l'imaginaire 2016

Dans le même genre : Le Cercle de Dave Eggers, Promise d'Allie Condie, 1984 de George Orwell

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×