Si ça saigne

Couverture Si ça saigne

Titre : Si ça saigne

Titre VO : If it bleeds

Auteur: Stephen King

Traducteur: Jean Esch

Editeur: Albin Michel

ISBN : 9782226451057

Pages : 458

Date de publication française : 10 février 2021

Résumé :  "If It Bleeds", le nouveau livre de Stephen King.
Un recueil de 4 longues nouvelles, dont une suite, indépendante à "L'outsider"

Les nouvelles sont :
- Mr. Harrigan’s Phone (Le téléphone de Mr Harrigan) : Au sujet d'un téléphone hors du commun...
- The Life of Chuck (La vie de Chuck) : Le monde est au bord du gouffre lorsque...
- If It Bleeds (Si ça saigne) : Une bombe explose dans un collège. Devant le flash info, Holly Gibney qui est perturbée par un détail...
- Rat : Un auteur n'arrivant pas à écrire un roman part dans un chalet en pleine forêt pour écrire un roman...

Du même auteur : Liste Livraddict

Début du livre :"Ma ville natale n'était qu'un village de six cents âmes environ (et c'est toujours le cas, bien que je sois parti), mais nous avions Internet, comme dans les grandes villes, si bien que mon père et moi recevions de moins en moins de courrier. La plupart du temps, M. Nedeau n'apportait que le Time chaque semaine, des prospectus, et les factures mensuelles."

Ce n’est un secret pour personne que je suis une très grande fan du travail de Stephen King (même si malheureusement ou heureusement il m’en reste beaucoup à lire). J’ai mis un peu de temps à l’acheter (enfin un mois quoi) mais dès que j’ai su que la suite de L’outsider était dedans j’ai couru le prendre. Comme chaque recueil de nouvelles, je vais les traiter indépendamment.

Le téléphone de Mr Harrigan : Un jeune garçon, Craig, offre un iPhone à un vieux monsieur qui se fait enterrer avec. Mais que se passe-t-il quand des textos arrivent provenant de ce même téléphone? Une nouvelle qui m’a bien fait frissonner. Je l’ai lu le soir, juste avant de me coucher, avec mon téléphone à côté : mauvaise idée. Cette histoire est aussi belle que triste. Le héros est très attachant. C’est un jeune avec des valeurs qui va faire la lecture à un vieil homme non pas parce qu’il est riche mais parce qu’il aime sa compagnie. C’est encore par pure amitié qu’il lui offre l’iPhone alors qu’il a peu d’argent. Une histoire d’amitié entre un vieil homme et un jeune garçon très bien racontée qui nous rend la chose encore plus tragique et effrayante. L’écriture de Stephen King fait toujours mouche. Il n’y a que quelques auteurs qui réussissent à vraiment me faire peur et il est en tête de liste. Cette nouvelle vaut vraiment le coup. Le début peut paraitre un peu long mais il faut bien introduire les personnages pour nous les rendre plus attachants. 

La vie de Chuck : Je n’ai rien compris. J’ai bien une petite idée sur cette nouvelle mais je ne l’ai pas comprise. Si quelqu’un pouvait m’expliquer, je lui en serais reconnaissante. Je ne serais même pas vous l’expliquer. Je ne pourrais pas dire non plus si je l’ai aimé ou pas tant je reste interloquée.

Si ça saigne : La suite de L’outsider! Une nouvelle qui est presque un roman. Elle est géniale. Nous retrouvons les personnages qui ont fait la force du premier livre dans une nouvelle enquête sur un autre outsider. Je n’ai qu’un regret : ne pas avoir relu le précédent tome. Il m’a fallu un peu de temps pour faire marcher ma mémoire et me rappeler de chaque personnage. Vu que je n’ai pas lu la trilogie Mr Mercedes, il me manque encore plus de références. J’ai hésité à poser le livre et relire l’ancien mais je ne l’ai pas fait. J’aurai dû. Je vous conseille de le faire. Notre histoire est donc celle d’Holly qui regarde le journal TV sur une tragédie dans une école et le journaliste lui semble bizarre, très bizarre même. Cette nouvelle m’a happée. Je tournais les pages de manière frénétique. Encore aujourd’hui (alors que j’ai fini ce recueil il y a plus de 15 jours) j’hésite à relire L’outsider. Gros coup de cœur pour cette histoire. Mention spéciale pour le titre de cette nouvelle que je trouve très bien choisi. 

Rat : Un écrivain raté (qui n’a jamais réussi à finir un seul livre) trouve l’inspiration et va s’exiler dans son chalet, en pleine tempête, pour écrire. Mais voilà qu’un petit rat se joint à la fête. On retrouve une thématique souvent abordée par le maître à savoir l’écrivain torturé. Une histoire qui aurait pu être mieux traitée mais elle a le malheur de passer après l’excellente histoire "Si ça saigne". J’ai quand même pris beaucoup de plaisir à suivre les aventures de notre cher ami. Cela m’a donné envie de revoir le film Willard avec Crispin Glover en tête d’affiche (je vous le recommande). Ce qui est très bien c’est qu’on ne sait pas sur quel pied danser : le héros est-il fou ou pas? Vaste question et je suppose que l’auteur fait exprès de nous laisser nous faire notre propre opinion. 

"Henry Thoreau a dit que les choses ne nous appartiennent pas, c’est nous qui leur appartenons. Chaque nouvel objet, que ce soit une maison, une voiture, un téléviseur ou un beau téléphone comme celui-ci, est un poids de plus que nous devons transporter sur notre dos. "

Le pour

  • La suite de L'outsider
  • L'écriture
  • C'est Stephen King tout simplement

Le contre

  • Le monde de Chuck

Pour conclure,

Un très bon recueil malgré une nouvelle un peu spéciale. L’écriture de Stephen King est toujours très bonne et on se demande toujours où il va chercher toutes ses idées macabres. Je regrette juste de ne pas avoir relu L’outsider avant. Mais vu que je n’ai pas lu la trilogie précédente, je vais commencer par ça. 

Ma note Coeur 1Coeur 1Coeur 1Coeur 1Coeur 1

Let's go pour une prochaine lecture!

Ajouter un commentaire