Revival

Couv72853058

 

Titre : Revival

Titre VO : 

Auteur: Stephen King

Traducteur:  Océane Bies et Nadine Gassie

Editeur: Le livre de poche

ISBN : 9782253083177

Pages : 544

Type: Fantastique

Genre: Horreur 

Date de publication française : 1 février 2017

Date de publication original : 2014

Commercialisation: disponible

Résumé : La foudre est-elle plus puissante que Dieu ?
Il a suffi de quelques jours au charismatique Révérend Charles Jacobs pour ensorceler les habitants de Harlow dans le Maine. Et plus que tout autre, le petit Jamie. Car l’homme et l’enfant ont une passion commune : l’électricité.
Trente ans plus tard, Jamie, guitariste de rock rongé par l’alcool et la drogue, est devenu une épave. Jusqu’à ce qu’il croise à nouveau le chemin de Jacobs et découvre que le mot « Revival » a plus d’un sens... Et qu’il y a bien des façons de renaître !

Avis : Tout d'abord je remercie l'édition Livre de poche pour m'avoir fait découvrir ce livre. Stephen King c'est un vieil ami que j'aime beaucoup retrouvé que ce soit dans les adaptations tv ou dans ses livres. Et je trouve que ce livre est un hommage fait à ses pères. Il commence d'ailleurs son récit ainsi : 

Ce roman est dédié à ceux qui ont bâti ma maison : Mary Shelley, Bram Stoker, H.P. Lovecraft, Clark Ashton Smith, Donal Wandrei, Fritz Leiber, August Derleth, Shirley Jackson, Robert Bloch, Peter Straub et Arthur Machen. 

Et sauf erreur de ma part vous retrouvez dans ce livre tout ces auteurs que ce soit un personnage qui porte leur nom, un autre qui lit leurs livres où tout simplement une réél inspiration. Ce n'est pas pour rien que Mary Shelley, Bram Stoker et H.P. Lovecraft sont cités en premier. Ces génies de la littérature fantastique ont inspirés bon nombre d'auteurs et Stephen King ne fait pas exception. Je trouve que rendre hommage à tous ces grands auteurs est un très beau cadeau. 

Venons en maintenant à l'histoire. Toujours situé dans le Maine et non loin de Castle Rock le révérend Charles Jacobs arrive en ville. Il a une passion pour l'électricité. Mais notre bon pasteur perd sa femme et son fils dans un accident et quitte la ville. Trente ans plus tard...je vous laisse découvrir la suite. La foi est un sujet très présent dans les livres de King et souvent il en montre les dérives. Ici c'est la perte de la foi face à la mort qui est présente. Que ce soit dans la littérature, le cinéma ou même la vie de tous les jours si vous êtes croyants (ou pas) des questions se posent : pourquoi Dieu laisse faire les guerres ou la souffrance, ou, l'occurrence la perte d'un être cher. Et j'ai beaucoup apprécié cette thématique qui me touche personnellement. Du fait de cet aspect là le personnage de Charles Jacobs est à double tranchant. On a de la peine pour lui mais aussi on le craint pour cette obsession qui l’habite. Le fait que le récit soit à la première personne accentue cela. On a le ressenti de Jamie mais aussi son histoire personnelle. Et elle est aussi intéressante que celle de Jacobs. Ce que j’ai beaucoup apprécié dans ce personnage c’est qu’il adore lire. Même drogué il garde sa passion pour la lecture et j’aime beaucoup ça. Il y a peu de personnages dans les romans où l’auteur nous dit clairement qu’il aime lire ou alors c’est pour servir l’histoire. Ici rien de tel : il aime lire point barre.

Bref il est difficile de dire à quel point j’ai aimé ce livre tant il va crescendo et la fin lui donne toute sa splendeur. A découvrir sans tarder.

Extrait « Vous êtes passé de pasteur à bonimenteur. » [...]
« Aucune différence, me dit-il. Le but est toujours de convaincre les ploucs. »

Commentaires (2)

leiliaza
Cela me fait plaisir.
Anne Sophie
  • 2. Anne Sophie (site web) | 15/05/2017
J'ai lu ce livre, et je l'ai beaucoup adoré !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×