Le tour d'écrou

Couv46494981

Titre : Le tour d'écrou

Titre VO : The turn of the screw

Auteur: Henry James

Traducteur: Monique Nemer

Editeur: Le livre de poche

ISBN : 9782253089292

Pages : 206

Date de publication française : 2014

Résumé :  Existe-t-il plus grand plaisir que d'écouter des récits macabres, la veille de Noël, dans une vieille maison isolée ? Qu'il est diabolique le frisson qui glace alors les sangs... Qu'il est divin le cri des femmes épouvantées... Ce ne sont pourtant que des histoires... Tandis que celle-ci... Elle a été vécue... Par des enfants encore, deux petits orphelins, si admirablement gracieux, si serviables et si doux... Et leur gouvernante, une jeune fille des plus honnêtes. Ce qu'ils ont vu, ce qu'ils ont enduré et les circonstances extraordinaires des événements qui les ont... Mais non ! c'est trop horrible... Ça dépasse tout... en pure terreur ! Car le pire, c'est de savoir que, justement, on ne saura jamais tout...

Du même auteur : liste Livraddict

Début du livre :"Autour du feu, l'histoire nous avait tenus passablement haletants, mais je ne me souviens d'aucun commentaire à son propos -sinon ce constat évident qu'elle était sinistre à souhait, comme il convient à une histoire étrange contée dans une vieille demeure, le soir de Noël, jusqu'à ce que quelqu'un risquât la remarque que c'était le seul cas, à sa connaissance, d'une apparition surnaturelle advenant à un enfant."

 

Cette lecture fait suite à ma découverte de la série The haunting of Bly Manor sur Netflix (que je vous recommande fortement).

La force de ce (court) roman vient du fait qu’on ne sait pas ce qu’il en est. Le lecteur en ressort avec plus de questions que de réponses. Pour quelle raison Miles a-t-il été renvoyé? Qu’on fait Quint et Jessel? Est-ce que l’héroïne est victime d’hallucinations ou y a-t-il vraiment des fantômes à Bly Manor? C’est un roman qui appelle à plusieurs lectures. Mais même ainsi nous ne saurons jamais le fin mot de l’histoire. À chacun d’imaginer la sienne. En ce qui me concerne, je pencherai pour victime d’hallucinations. Le fait qu’on reste sur notre faim peut en rebuter certains. C’est frustrant de ne pas savoir. Le résumé annonce déjà la couleur "on ne saura jamais tout".

C’est une lecture qui demande de la concentration. Ici vous trouverez de longues phrases qui peuvent rapidement perdre le lecteur non averti. Difficile si, comme moi, vous l’avez lu le soir dans votre lit. Il faut bien se poser pour pouvoir l’apprécier à sa juste valeur.

Il est difficile de se faire une opinion sur les personnages tant les non-dits et énigmes sont forts. Que dire de Mrs Grose qui continue à voir les enfants comme des anges même quand tout démontre le contraire? Et quid de l’oncle qui refuse de venir à Bly? Pourquoi? Il est même difficile d’écrire un article sur ce livre sans faire état de toutes ces questions.

Ce roman a été salué à sa sortie en 1898 mais certain l’ont détesté en témoigne une critique dans le journal The Independent du 3 janvier 1899, évoquant « l’histoire la plus irrémédiablement dépravée que nous ayons jamais lue dans la littérature ancienne et moderne ». Chacun voit et comprend ce qu’il veut mais la relation entre Miles et la gouvernante m’a dérangée. Peut être que je me fais des idées mais dans ce livre on n’est jamais sûr de rien.

 

" Mais à ma connaissance, ce n'est pas la première fois qu'un enfant tombe sous le charme d'un événement de ce genre. Et si un enfant donne un tour d'écrou supplémentaire à l'effet produit, que dire alors de deux enfants ? "

Pour conclure,

Le tour d'écrou est un classique du roman gothique-fantastique qu'il faut avoir lu. Par contre, si vous franchissez le cap et que vous le lisez, préparez vous pour plusieurs relecture. Il faut lire plusieurs fois pour bien le comprendre et l’apprécier. Pour le moment je suis mitigée. Je ne sais pas si je l’ai aimé ou pas. Mais je sais une chose c’est que je souhaite fortement le relire.

Ma note : 4/5

Let's go pour une prochaine lecture!

Ajouter un commentaire