Le puits

Couverture Le puits

Titre : Le puits

Titre VO : The Well

Auteur:  Marie Sexton

Traducteur:  Delphine Desusclade

Editeur: MxM Bookmark

Collection : 

ISBN : 9782375743522

Pages : 300

Type: Horreur

Genre: Paranormal

Date de publication française :  22 novembre 2017

Date de publication original : 31 mai 2017

Prix : 16 euros

Résumé : Vingt ans après que la reine du bal Cassie Kennedy fut brutalement assassinée, six adolescents entrèrent dans la maison où elle fut tuée pour y passer une soirée inoubliable. Haven sait que sa cousine Elise est effrayée, mais il est prêt à supporter n'importe quelle farce si cela lui permet de passer quelques heures avec le nouveau garçon de la ville, Pierce Hunter.

Mais au petit matin, Elise est portée disparue, sans avoir laisser de traces.

Douze ans plus tard, Pierce et son frère jumeau Jordan sont des enquêteurs paranormaux professionnels, tenant leur propre émission télé de chasse aux fantômes. Lorsque Pierce appelle Haven, insistant pour qu'ils retournent une dernière fois à la maison supposée hantée, Haven accepte à contrecœur. Il est nerveux de revoir Pierce, mais il est déterminé à obtenir des réponses à ses questions. Ont-ils vraiment parlé au fantôme de Cassie cette nuit-là ? Qu'est-il arrivé à Elise ? Et le plus grand mystère de tous - comment a-t-elle connu le secret du puits ?

Avis : Tout d''abord je remercie les éditions MxM Bookmark et le site Netgalley pour m'avoir permis de découvrir ce livre.

L’histoire nous situe dans deux temporalité : l’actuelle et le passé (douze ans plus tôt lors de la disparition). C’est la grande particularité de ce livre. C'est une gymnastique de l'esprit qui passe très bien. Les chapitres sont suffisamment longs pour que l’on puisse totalement s’immerger dans l’époque et dans la tragédie.

Le personnage principal, Haven, se place en tant que spectateur de tout cela. Il a peur mais ne veut pas le montrer. Il veut impressionner Pierce. Le fait que l’histoire se passe sur une douzaine d’années rend les sentiments des personnages plus crédibles comme l’histoire d’amour. Mais certaines choses auraient pu être plus développées. Il aurait été appréciable d’avoir un petit intermède sur les « problèmes » qu’on put rencontrer les personnages pendant ces douze ans à cause de la disparition d’Elise. Le livre est trop court. Une cinquantaine de pages supplémentaires auraient été très appréciable. Mais c’est toujours pareil : quand on aime on en veut plus. Là où j’ai eu le plus de mal c’est avec Elise. Je ne la comprenais pas. Il est difficile de parler de son personnage sans trop en dire alors je vous laisse seul juge.

En ce qui concerne « l’horreur », l’auteure nous place dans une situation d’émission de chasseur de fantômes comme on en voit plein. On y voit les dessous et j’ai beaucoup apprécié cela : la pression du producteur, la volonté d’en faire plus malgré l’absence de présence fantomatique. C’est justement ce genre de passages qu’il aurait été intéressant de plus développer.

Quoi qu’il en soit j’ai passé un excellent moment dans ma lecture que je recommande pour les adeptes de boy’s love ou les lecteurs qui veulent se mettre au genre des fantômes. Les plus féru passeront un bon moment mais cela ne les marquera pas plus que ça.

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×