Le noir est ma couleur T.1

Couverture Le noir est ma couleur, tome 1 : Le pari

Titre : Le pari

Saga : Le noir est ma couleur

Tome : 1

Auteur: Olivier Gay

Editeur: Rageot

ISBN : 978-2700256406

Pages : 311

Date de publication française : 10 mai 2018

Résumé :  Normalement, Alexandre le bad boy du lycée n'aurait jamais prêté attention à Manon l'intello du premier rang. Pourtant, à la suite d'un pari, il a décidé de la séduire.
Normalement, Manon n'aurait jamais toléré qu'Alexandre vole à son secours. Pourtant dans l'obscurité d'une ruelle, sa présence s'est révélée décisive.
Alexandre doit se rendre à l'évidence. Rien n'est normal dans cette histoire.
Manon acceptera-t-elle qu'il entre par effraction dans son univers ?

Deux destins liés malgré les apparences...

 

"Elle regarde son frère. Son frère la regarde. Ils regardent mes liens. La machine à laver les regarde."

Nous commençons notre histoire par quelque chose de tout bête : Manon refuse qu’Alexandre copie sur elle à un examen. Ce dernier furieux fait un pari (d’où le titre du livre si vous aviez des doutes). Il séduira Manon pour qu’elle tombe amoureuse de lui et qu’il puisse la rejeter pour la faire souffrir un maximum. Et très vite il se rendra compte que Manon est une magicienne qui maîtrise les couleurs. Manon, élève studieuse trop persuadée de son savoir, Alexandre bad boy en puissance qui n’a qu’une règle "on ne tape pas sur une femme". Avec ces deux caractères, il y a généralement deux possibilités : une histoire d’amour à l’eau de rose ou de la littérature érotique. Et ici, on a une histoire d’amour simple, lente à se mettre en place, pas gnangnan pour un sou. Bref, on peut suivre les personnages pour ceux qu’ils sont, pour leurs histoires et pas uniquement pour l’histoire d’amour derrière. Les personnages en arrière plan sont peut être un peu cliché (surtout le frère et la soeur de Manon) mais c'est vraiment chercher la petite bête. L'auteur a pris le parti de nous livrer un récit à deux voix. Nous passons de Manon et Alexandre avec le même plaisir. Avec ce genre de postulat, on a toujours tendance à vouloir suivre plus l’un que l’autre. Ici, ce ne fut pas mon cas. Je prenais autant de plaisir à lire l’un qu’à l’autre. Les coupures sont très bien faites de sorte qu’on ne reste pas frustré de passer à un autre personnage. Je ne saurais même pas dire pour lequel j’ai une préférence.

Passons à l’histoire. Des histoires de magie il y en a plein les rayons mais celle-là a quelque chose de différent : les couleurs. Il n’y a pas de bête formule magique à répéter. Il faut maîtriser la couleur. Je préfère ne pas trop en dire de peur de spoiler. Mais je me suis vraiment plongée dans cet univers si passionnant.

Ce n’est pas mon premier livre d’Olivier Gay. J’en ai lu plusieurs et toujours avec un réel plaisir. Il sait donner vie à ses personnages. Quand je vois son nom écrit sur la couverture, je sais que je vais passer un excellent moment. Et ce livre ne déroge pas à la règle. On y trouve de l’humour, de l’amour, de la magie, de la joie, de la peine, des combats, des mystères et des rebondissements. Que demander de plus?

 

" Manon gît sur le sol, aussi pâle qu’un linceul, les mains crispées sur sa poitrine. Un homme la surplombe de toute sa taille, le poing levé pour frapper. Qu’est-ce que c’est que ce bordel ? Je ne prends pas le temps de réfléchir, de me demander pourquoi je ne les ai pas aperçus avant. Je n’ai pas beaucoup de principes et j’ai parfois franchi la limite de la légalité. J’ai écrasé des nez, cogné des têtes et brisé des genoux. Mais une règle me reste, gravée au fer rouge par les années de machisme de mon père : on ne frappe pas une femme, fût-ce avec une rose."

 

Le pour

  • Le récit à deux voix
  • Les personnages

  • La magie

  • Il y en a trop pour les énumérer tous

Le contre

  • Je n'en vois pas

 

Pour conclure,

Je ne suis pas une adepte des séries. Je préfère largement lire un gros tome plutôt que d’attendre des années pour avoir enfin le fin mot de l’histoire. Très souvent je m’arrête au premier tome mais là, une fois celui-là fini, j’ai immédiatement commandé la suite. Il y a peu de séries qui m'ont fait cet effet-là. Je vous recommande vraiment mais alors vraiment ce livre. Vous passerez un très bon moment.

 

Let's go pour une prochaine lecture!

Ajouter un commentaire