Edwenn, le monde des Faës

 

Couv68765782

Titre : Edwenn, le monde des Faës

Saga : Edwenn

Tome : 1

Auteur: Charline Rose

Editeur: Nouvelles plumes

ISBN : 9782298116571

Pages : 549

Type: Fantasy

Genre: Féérique

Date de publication française : 2016

Commercialisation: disponible

Résumé : Depuis d’ancestrales querelles, les humains et les Faës vivent séparés par une frontière invisible, le Voile. Intrépide et courageuse, la jeune Edwenn ne supporte pas la vie à laquelle sa société condamne les femmes, et rêve dans sa quête d’aventures de pouvoir explorer cet autre monde mystérieux.
Mêlée à son insu au conflit qui oppose le prince faë Kadvael au Seigneur des Chimères, la voilà projetée sur les terres des Faës. Mais il ne fait pas bon être humaine dans cet univers peuplé d’êtres magiques. Menacée par les Chimères qui réclament justice, Edwenn doit lutter pour sa survie. Elle rencontre Jezekael, prince des Faës et frère de Kadvael, et tombe sous le charme de cet homme lumineux et bienveillant. Mais entre humains et Faës, l’amour est le plus grand des interdits…

Avis : Ce qui m'a plu dans ce roman c'est d'abord son univers féérique. Cela change de la fantasy que l'on connait avec un elfe et un nain qui se déteste et un humain au milieu de tout ça. La plus grande difficulté de ce livre a été de rentrer dans cet univers du fait justement de sa nouveauté. Mais une fois qu'on y est on ne s'arrête pas. J'ai tendance à lire partout même si c'est pour 5 minutes sauf qu'avec ce livre on ne peut pas. Il faut quelques minutes pour re-rentrer dans cet univers si riche. Par contre une fois qu'on est au pays des féés on ne part plus. Il y a peu de livres qui arrive vraiment à vous faire vivre les choses, à vous faire pleurer ou à réellement vous énerver. Cette dernière option a été mon cas. 

Il y a trois types de méchants : le méchant qui est là car il en faut bien un, le méchant qu'on adore détester (Severus Rogue, l'agent Smith par exemple) et celui qu'on déteste au point de vouloir rentrer dans le livre pour le claquer (dolores ombrage). Ici on a eu les trois : Camall celui qui est là parce qu'il faut un méchant, L'impératrice qu'on adore détester et Lueur celle qui nous pousser des soupirs haineux. Ce personnage est telle qu'on a envie de féliciter l'auteur pour l'avoir imaginé mais autant on a surtout le désir de lui donner des claques pour lui faire comprendre la vie. Cette petite peste est entré dans mon top 5 des personnages détestés. 

L'héroine m'énervait un peu au début mais très vite je me suis attaché à elle et aux changements qu'elle a réussit à apporter en Féerie. L'écriture est très belle et poétique. Elle a sa dans cet univers. Cet univers est d'ailleurs très riche. La création de ces différents peuples nous fait rêver. J'ai notamment beaucoup apprécié le peuple sous le vents et le personnage d'Enya (lien avec la chanteuse?). J'aime beaucoup lire des histoires de personnages proche de la nature. 

Je rajouterais juste quelques mots : à quand la suite?

Extrait: Edwenn attendit le bon moment. Comme à la chasse, lorsqu'elle vivait en Terres d'Hommes. Etre calme, discrète et réfléchie. C'est ce qu'il fallait faire.

Récompense : Prix de l'imaginaire 2016


 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×