Belle

Titre : Belle

Titre VO : Beauty

Auteur: Robin McKinley

Traducteur:  Sophie Dalle

Editeur: Pocket

Collection : ?

ISBN : 9782266259361

Pages : 256

Type: Fantasy

Genre: Conte

Date de publication française : 11 juin 2015

Date de publication original : 1978

Commercialisation: disponible

Prix : 7.40 euros

Résumé : Belle était loin d'être aussi jolie que ses sœurs. A quoi bon ? Aux soirées mondaines, aux robes somptueuses, elle préférait les chevaux et les auteurs anciens. Quand son père se trouva ruiné, elle en fut réduite à aller avec sa famille habiter une pauvre maison, dans un village au fond des bois. Tous auraient pu vivre ainsi, heureux d’une existence loin du luxe et des lumières de la ville, mais le destin s’acharna une fois encore sur eux. Quand son père revint au foyer avec l’histoire d’un château magique et de la terrible promesse qu’il avait dû faire à la Bête qui y vivait, Belle partit de son plein gré affronter le monstre et sa question sans cesse répétée : « Belle, voulez-vous… ? » Ceci est son histoire… une histoire d’amour et de rêve.

Avis : Qui ne connait pas l'histoire de la belle et la bête. Au delà du film de Cocteau et de Disney se trouve une vérité historique. En effet, l'histoire de la Belle et la bête aurait été inspiré à Madame de Villeneuve par  Pedro Gonzales (XVIe siècle) qui souffrait d'hypertrichose. À Paris, il a épousé une belle femme parisienne nommée Catherine. Cette histoire jette la base de ce qui deviendra un classique de la romance. Qu'est ce que ce livre apporte de nouveau au conte? Pratiquement rien.

Belle, qui s'appelait à la base Honneur, est assez laide. Ici pas de soeurs méchantes mais des femmes vertueuses, aimantes, belles. Belle garde son attrait pour les livres et les études. Il faut attendre la moitié du livre pour une rencontre avec la bête. J'ai apprécié cette longueur qui nous permet de mieux découvrir la vie de Belle à la fois en ville et à la campagne. Le fait que le roman soit du point de vue de Belle nous permet de voir ses sentiments, son ressenti vis à vis de la situation familiale puis de la bête. Mais je trouve dommage que le côté que Belle soit laide ne soit pas plus exploité. Une trame sur sa laideur en parallèle aurait été un plus. Sinon pourquoi changer ce fait acquis si c’est pour ne pas l’utiliser ? Au-delà de ça j’ai beaucoup apprécié cette lecture. J’ai toujours aimé le personnage de Belle (version Disney) qui adore la lecture et veut juste sauver son père. Le gros avantage de ce livre est la suppression du rival. Les triangles amoureux ne m’ont jamais emballé. C’est le premier livre que je lis de Robin McKinley mais je pense que ce ne sera pas le dernier. J’aime beaucoup son écriture. Elle a réussi à nous sortir du conte pour nous plonger dans un roman.

Extrait : Cette Bête ne m'effraie pas. Pour aimer tant les roses, elle ne peut être à ce point méchante.

Du même auteur : Dragonhaven, Damar, Pegasus

Dans le même genre : Sortilège d'Alex Finn, Le roman de la belle et la bête de Bernard Simonay, La belle et la bête de Madame de Villeneuve

Commentaires (2)

leiliaza
Il est pas mal. A découvrir quand on aime la Belle et la bête
Anne Sophie
  • 2. Anne Sophie (site web) | 13/06/2017
J'étais totalement passée à côté de ce livre !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×