Les gardiens de l'éternité : Jagr

Couv40278303

Titre : Jagr

Titre VO : Darkness Unleashed

Saga : Les gardiens de l'éternité

Tome : 5

Auteur: Alexandra Ivy

Traducteur:  Hélène Assens

Editeur: Milady

Collection :Bit lit

ISBN : 9782811206574

Pages : 480

Type: Fantastique

Genre: Bit-lit

Date de publication française : 20 janvier 2012

Date de publication original : 2009

Commercialisation: disponible

Prix : 8 euros

Résumé : Jagr est un solitaire. Mais en tant que membre du puissant clan de vampires de Chicago, certaines obligations lui incombent. La dernière : retrouver une sang-pur et la conduire auprès de sa soeur. Le problème : Regan Garrett n'a nullement l'intention de se laisser faire. Et même si Jagr a accepté de ne pas faire le moindre mal à cette femme, il s'empressera de la soumettre d'un baiser, éveillant un désir qu'il n a pas ressenti depuis des années.

Avis :

Jagr, le vampire torturé doit sauver une louve-garou qui a elle-même été torturée depuis qu'elle est née pour la ramener à Styx. Mais cette dernière n'étant pas lui faciliter la tâche.

Si au début je m'ennuyais un peu, je me suis vite reprise. Le personnage de Jagr est assez intéressant au final. Il a le côté arrogant des vampires mais il n'est pas non plus dans la séduction constante. Son but est de se débarrasser de cette mission pour pouvoir retourner vite dans sa grotte. Cela change d'un personnage comme Viper ou Dante qui sont beaucoup plus axés sur l'aspect sexuel. Après je ne dis pas que Jagr est fait de marbre (sinon le livre n'aurait pas lieu d'être) mais il n'y a pas autant de scènes de sexe que dans les précédents tomes. Le personnage de Regan va de pair avec celui de Jagr. Elle a été torturée pendant des années par un sidhe qui l'exhibe en tant que monstre de foire. Qui ne voudrait pas se venger une fois libre ? Elle a le caractère fort des loups-garous. Si dans le précédent tome nous avons aussi eu une louve garou son caractère est très différent de Regan. Ce que j'ai aimé dans ce tome c'est ce respect des caractères. Ils ne se draguent pas et ne font pas l'amour juste histoire de caser des scènes. Il y a une logique.

L'histoire est toujours aussi prenante et se dessine de tome en tome. On en découvre toujours plus. Le fait que chaque livre ait pour héros un personnage différent nous fait penser à un one-shot mais pour autant il s'agit bien d'une série de livre avec sa trame principale. Le personnage de Levet est toujours aussi agaçant. Je suis comme les vampires : je ne peux pas le supporter. Le fait qu'il est eu une scène de sexe est d'ailleurs très bizarre. Heureusement l'auteure ne l'a pas décrite. Il y a quelque chose qui m'a gêné : c'est l'utilisation du mot "vamp" pour vampire. J'ai trouvé bizarre et cela dénote avec le reste de l'écriture. Problème de traduction ou volonté de l'auteure ? L'humour est toujours présent. C'est une bonne suite de série qui nous détend sans nous prendre la tête et nous donne envie de lire la suite.

Extrait : -  Compris?
- Je comprends qu'un jour je te foutrai un pieu dans le cul.
Il haussa les sourcils.
- C'est pas ca qui me tuera.
- Non, mais ca sera super marrant.

Récompense : non

Du même auteur : Les dragons de l'éternité, Sentinelles

Dans le même genre : Les Cavaliers de l'Apocalypse de Larissa Ione

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×