Imprudence

Couverture Le protocole de la crème anglaise, tome 2 : Imprudence

 

Titre : Imprudence

Titre VO : The custard protocol, book 1: Imprudence

Saga : Le protocole de la crème anglaise

Tome : 2

Auteur: Gail Carriger

Traducteur:  Sylvie Denis

Editeur: Le livre de poche

Collection : Fantastique

ISBN : 9782253083078

Pages : 576

Type: Fantastique

Genre: Bit-lit

Date de publication française : 7 Juin 2017

Date de publication original : 19 Juillet 2016

Commercialisation: disponible

Prix : 8.90 euros

Résumé : Rue et l'équipage du dirigeable La Coccinelle à la crème sont de retour d'Inde avec des révélations propres à secouer les fondements de la communauté scientifique britannique. La Reine Victoria a de quoi être agacée : les vampires sont à fleur de peau, et quelque chose ne va pas du côté de la meute de loups-garous locale. Pour couronner le tout, la meilleure amie de Rue, Primrose, persiste à se fiancer à un militaire peu recommandable.
Mais Rue a également des problèmes personnels. Son père vampire est en colère, son père loup-garou est fou, et sa tapageuse mère est tout à la fois. Mais, le pire, c’est que Rue commence à comprendre ce qui se passe vraiment… ils ont peur.

Avis : Tout d’abord je remercie Netgalley et Livre de poche pour m’avoir fait découvrir ce livre.

On retrouve Rue là où on l’avait laissé à savoir destiner à se faire sermonner par la reine d’Angleterre. Et forcément comme rien n’est simple, son Papatte de père doit rendre son rôle d’Alpha. Et nous voilà tous partis pour un voyage en Égypte vers le Fléau des dieux. Nous retrouvons avec plaisir les personnages du premier tome fidèle à eux-mêmes. Rue est toujours aussi impertinente et on voit enfin que ses actes ont des conséquences. Elle prend conscience de sa naïveté et qu’être majeure rime avec liberté mais aussi problème. Primrose, qui se persuade d’être fiancé, est toujours aussi digne d’un roman de Jane Austen. C’est un personnage attachant qui peut surprendre. Quesnel, sous le charme de Rue, est un personnage qui évolue en mieux, de la même façon que Percy qui se « sociabilise » malgré des actes qui sont trop stupides pour être nommés. On en apprend plus sur Tasherit. L’auteure en profite pour nous faire des descriptions sur les chats qui sont vrais. Un tome qui va plaire à tous les amoureux des chats. Les 576 pages glissent et défilent sans qu’on s’en rende compte. On commence à peine à voir de l’amour dans ce tome et ce n’est pas lourd. C’est très géré. Ce tome est beaucoup plus passionnant que le premier qui posait vraiment les bases de l’histoire. On espère un tome III aussi intéressant.

Extrait Si Primrose s’était trouvée là, elle se serait évanouie à la simple idée que Rue puisse se quereller avec la reine d’Angleterre. Mais Rue avait l’habitude de se chamailler avec des gens haut placés. Pour être honnête, lorsque la femme la plus puissante de la planète ressemble à un repose-pieds, se quereller avec elle devient plus facile.

Récompense

Du même auteur : Le pensionnat de mlle Géraldine, Le protectorat de l'ombrelle

Dans le même genre

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×