Une Arête dans la gorge

Couverture Une Arête dans la gorge

Titre : Une Arête dans la gore

Saga : Nathalie Lesage

Tome : 2

Auteur: Christophe Royer

Editeur: Taurnada

ISBN : 9782372580823

Pages : 384

Date de publication française : 11 mars 2021

Résumé :  Mutée depuis peu à la Criminelle de Lyon, le commandant Nathalie Lesage, mise à l'écart par sa supérieure, va devoir se battre pour trouver sa place…
Très vite, une série de meurtres atroces va la plonger dans les entrailles et les arcanes de la Ville des Lumières, lui réservant de bien sombres surprises…
Un thriller haletant où vont s'entrechoquer assassinats violents, sociétés secrètes, Histoire et sciences dans un Lyon ésotérique…

Du même auteur : Lésions intimes, Projet Sapience

Début du livre :"Il ouvrit les yeux d'un coup. Son coeur battait la chamade. Quelque chose venait de le tirer brutalement de son sommeil. Il tourna la tête vers la table de chevet. Les aiguilles du réveil, éclairées par un halo lunaire qui traversait la fenêtre, indiquaient minuit passé de quelques minutes. A peine une heure qu'il était couché."

 

Tout d'abord je remercie les éditions Taurnada pour m'avoir permis de découvrir ce livre. 

J’annonce tout de suite : je n’ai pas lu le premier tome. Je suis arrivée dans cette saga sans savoir que c’était une saga justement. Mais je n’ai pas ressenti ce côté "je ne comprends rien". Il n’y a pas besoin de lire le premier tome. L’auteur nous raconte ce que l’on doit retenir sans pour autant donner les détails du premier opus. Nous ne savons pas non plus qui est le coupable du premier tome. Résultat : je peux le lire sans problème. 

Notre héroïne est une femme forte et indépendante qui doit (re)faire ses preuves dans un milieu qui ne veut pas d’elle. Elle est épaulée par un adjoint qu’elle n’a pas demandé, à savoir Cyrille. Ce dernier est très attachant. Il m’a beaucoup plu par sa gentillesse et sa gourmandise. Le duo fonctionne très bien et c’est avec plaisir qu’on suit leurs interactions. En ce qui concerne la commissaire, on ne sait pas trop sur quel pied danser. Est-ce qu’elle a vraiment un caractère de merde ou alors c’est juste avec Nathalie? Le final ainsi que certain aspect (dont l’identité du tueur) est assez prévisible mais cela ne gâche en rien la lecture. Le plaisir est toujours là ainsi que la satisfaction d’avoir trouvé avant. Le fait de placer cette enquête dans l’univers de la franc-maçonnerie peut paraitre convenu (je ne spoile rien, le symbole est sur la couverture) mais c’est toujours aussi prenant. Il n’y a pas besoin d’en savoir beaucoup sur les francs-maçons. Toutes les explications dont nous avons besoin sont dans le livre. 

Attention spoiler : [lorsqu’au milieu du livre on attrape l’assassin, je me suis posé la question : mais que peut-il se passer ensuite? J’ai beaucoup aimé cette "surprise". Il est rare qu’on arrête le tueur aussi vite dans un thriller.]

 

"Les mains sur les hanches, Cyrille regarda plusieurs fois la porte d’entrée puis revint sur la victime avant de partager ses hypothèses.
« Pas de marque d’effraction sur la porte, commença-t-il. La victime connaissait le tueur.
– Stop, fit Nathalie. Vous grillez les étapes. Évitez les conclusions hâtives. Quand quelqu’un frappe à votre porte, vous ne lui ouvrez pas ?» "

 

Le pour

  • Bon suspens
  • Donne envie de visiter Lyon
  • La relation entre Nathalie et Cyrille

Le contre

  • Un peu prévisible parfois

 

Pour conclure,

Une bonne lecture que j’ai beaucoup appréciée. Je regrette de ne pas avoir lu le premier tome mais je serais là pour le suivant si l’auteur continue la série des Commandant Lesage. On sent l’amour de l’auteur pour Lyon. Il y a un gros travail de recherches derrière. Résultat : on veut y aller pour visiter tout ça, pour découvrir les lieux de l’enquête. Beaucoup d’informations et beaucoup de choses à apprendre. Cela m’a donné envie d’en savoir plus sur les arêtes de poisson. Je trouve d'ailleurs le titre du livre très bien trouvé.

Ma note Coeur 1Coeur 1Coeur 1Coeur 1Coeurgris 1

 

Let's go pour une prochaine lecture!

Ajouter un commentaire