Créer un site internet

OSS 117 prend le maquis

Titre : OSS 117 prend le maquis

Saga : OSS 117

Tome : 80

Auteur: Jean Bruce

Editeur: Archipoche

ISBN : 9782377355112

Pages : 192

Date de publication française : 10 septembre 2020

Résumé :  Un agent de la CIA disparaît en Corse au cours d'une plongée. Hubert Bonisseur de la Bath, alias OSS 117, subodore que cet accident pourrait avoir un lien avec les espions de Portland, qui lui ont déjà donné du fil à retordre. Aussi se rend-il à Bonifacio. Et pour éviter que les choses se corsent et que pleuvent les châtaignes, il se fait aider, encore une fois, par ses amis des services français.

Du même auteur : saga des OSS 117 (88 tomes)

Début du livre :"La Ravageuse continuait de filer sur son erre, droit sur la falaise. Le fracas des vagues qui s'écrasaient sur les rochers tout proches dominait par instants le "doug doug doug" paisiblre et rassurant du diesel au ralenti."

Tout d’abord je remercie les éditions Archipoche et le site Netgalley pour m’avoir permis de découvrir ce roman.

Comme beaucoup de personnes j’ai découvert Hubert Bonisseur de la Bath avec les films de Jean Dujardin. Je les ai beaucoup appréciés et je voulais savoir si le personnage était fidèle au roman. La réponse est non mais je me suis bien amusée quand même.

Notre histoire commence par de la plongée sous-marine en Corse. Très vite nous partons dans un bon roman d’espionnage à l’état pur. OSS 117 c’est l’espionnage basé sur des faits réels. On combat toujours les mêmes ennemis, presque par les mêmes moyens. Ici pas de James Bond avec plein de gadgets mais un espion avec son révolver tout simplement. On retrouve le stéréotype des jeunes femmes qui aident Hubert pour ses missions... et plus si affinités.

Je n’aime pas les romans d’espionnage ni les films d’espionnage mais là c'était très sympa. Je me suis prise au jeu. Ce roman est très court (192 pages). Cela peut sembler peu mais pour un roman d’espionnage c’est bien. Sinon on se lasse. Très vite je me suis dit : je lirais les autres tomes. Pas tous bien sûr mais c’est une bonne découverte.

L'écriture est très basique et sans fioritures. On pourrait être déçu mais il faut se souvenir que l'auteur devait sortir entre 6 et 10 livres par an.

"Dernièrement , sur la plage, j'en ai entendu une du continent qui disait : ces Corses, ça ne se sent bien que couchés. Je lui ai dit : "Prenez garde, madame, prenez bien garde ! Une fois, un Corse, il s'est levé ... Et il est devenu Empereur ! "

Le pour

  • Rapide à lire
  • Rigolo

Le contre

  • l'écriture

Pour conclure,

Une bonne petite lecture qui fait plaisir. Je lirais d'autres tomes avec envie. Pourquoi juste 4/5 alors? Parce que ça reste un roman d'espionnage ce qui est loin d'être mon genre préféré. 

Ma note : 4/5 

Let's go pour une prochaine lecture!

Ajouter un commentaire