La promesse des ténèbres

Couverture La promesse des ténèbres

Titre : La promesse des ténèbres

Saga : La trilogie du mal

Tome : Prequel

Auteur: Maxime Chattam

Editeur: Albin Michel

ISBN : 9782226192226

Pages : 425

Type: Policier

Genre: Thriller

Date de publication française : mai 2009

Commercialisation: disponible

Prix : 22 euros

Résumé : New York Mégapole de tous les possibles.
De tous les excès. Où la verticalité des buildings s'oppose à celle des souterrains, toujours plus profonds, peuplés de SDF. Où des hommes se déguisent en vampires pour se repaître de la vie de leur partenaire. Où l'industrie pornographique underground se développe à une inquiétante vitesse. Où l'on vend la mort filmée en direct. Au coeur de ce maelström, le journaliste Brady O'Donnel, dans le sillage de Rubis, femme envoûtante, plonge dans l'enfer.
Celui de la Promesse des Ténèbres.

Avis : La Promesse des Ténèbres est le prequel de La Trilogie du Mal mais particulièrement de In Tenebris. Si vous n'avez pas lu cette Trilogie je vous conseille de commencer par elle avant de lire La Promesse des Ténèbres. Il est toujours plus intéressant de lire d'abord la saga puis le prequel. Je trouve le résumé assez mal fait dans le sens où il ne reflète pas  l’intérêt premier de l’histoire. Brady, journaliste en quête d’un nouveau sujet, part à la rencontre de Rubis, actrice porno qui a vécu des horreurs. Elle se suicide devant lui. Brady, plein de questions, part à la recherche des motivations à son acte. Concrètement il ne devrait pas y avoir d’histoire vu que la jeune femme s’est suicidée.  Où est donc le suspens ici ? Mais, dans la même veine qu’un épisode de Columbo où on connait d’avance l’assassin,  l’intérêt est dans le chemin parcouru pour en arriver à ce suicide. En parallèle de cela nous suivons l’enquête de la police qui  ne sait pas si c’est un suicide ou un meurtre. Partis de cela  nous voilà plongé dans l’univers de la pornographie hard core. Un livre sur l’univers de la pornographie annonce rarement un livre facile à lire. Et ce fut le cas ici. Parfois j’ai tiré la grimace. Et il en faut beaucoup pour qu’un livre me fasse avoir une réaction «physique » (rire, pleurer, grimacer). Rubis est un personnage intéressant. Brady décortique sa vie et ce n’est pas beau à voir. Ce livre : je l’ai dévoré en une journée. En même si j’ai « trouvé » le coupable cela ne gâche en rien mon plaisir. Chattam est vraiment mon auteur préféré en matière de  thriller. Il arrive avec des phrases simples à nous faire vivre la situation. J’ai immédiatement voulu relire In tenebris pour avoir la suite de ce livre.

Extrait : La vie de couple lui avait appris ceci : l'amour ne peut durer qu'à condition d'avoir son jardin secret avec un petit cimetière tout au fond, pour y enterrer les griefs du quotidien, ceux qui risquent de pourrir les sentiments. Il fallait ensuite veiller à ce que le cimetière n'empiète pas sur le reste.

Récompense : ?

Du même auteur : L'âme du mal, In tenebris, Maléfices, La théorie Gaïa, Le sang du temps, La conjuration primitive, Le coma des mortels, La patience du diable, Que ta volonté soit faite, Saga Autre monde.

Dans le même genre : La trilogie du Mal de Maxime Chattam, 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×