L'île des condamnés

Couverture L'île des condamnés

Titre : L'île des condamnés

Auteur: Béatrice Fronton-Patinote

Editeur: Plumes de marmotte

ISBN : 978285491619206

Pages : 404

Date de publication française : 14 décembre 2020

Résumé : Un faux jeu de télé-réalité organisé par un petit groupe de riches désabusés. Un serial killer lâché sur une île déserte avec les participants de ce jeu, naïfs, qui ne savent pas qu’ils ont été piégés. Un policier à la retraite et une jeune médium. Dans un jeu de cache cache morbide, chacun va essayer de survivre, mais tous n’y parviendront pas.

Début du livre :"Vous pouvez nous parler un peu de vous?" Dans la salle blanche et vide, les deux hommes étaient assis derrière un bureau sommaire : une planche et deux tréteaux. 

 

Tout d’abord, je remercie les éditions Plumes de marmotte et le site Netgalley pour m’avoir permis de découvrir ce livre. 

Notre histoire commence par un casting. Un casting tout simple.... mais vraiment très simple pour une mystérieuse télé-réalité. Nous suivons nos différents protagonistes depuis leurs casting jusqu’à l’arrivée sur l’île et ce qui s’ensuit. Nous avons Élisa, Natacha, Fred et Samir alias, la médium, la bimbo, le gros beauf et monsieur tout le monde. Puis nous avons Monsieur, l’organisateur, Léon, le flic et Julien... le tueur. Je ne spoile rien. Tout cela est dans le résumé.

Tant de personnages pour tant de caractères différents. J’ai eu un coup de cœur pour Élisa. Je me suis sentie très proche d’elle et de son parcours. Elle m’a rappelé par certains aspects l’héroïne d’un de mes thrillers préférés à savoir Juliette dans L’âme du mal de Maxime Chattam (que je vous encourage à lire si ce n’est pas déjà fait). Les autres participants ne sont pas tellement développés mais suffisamment pour que je sois déçue par Natacha. On nous la présente comme la mannequin qui fait exprès de jouer la débile pour se faire ouvrir des portes alors qu’elle est très intelligente, mais on ne voit pas un instant cet aspect (sauf peut-être quand elle parle des feux-follets mais c’est tout). Fred est insupportable et Samir est bien, sans prise de tête. Là où les choses sont plus intéressantes, c’est concernant "Monsieur". Ce personnage est très intrigant. Il est horrible et j’ai adoré suivre son histoire. J’aimerais tellement un autre épisode sur lui. De la même façon, le tueur est impressionnant. Cela fait longtemps que je n’en avais pas vu des comme ça. On ressent le sentiment de toute-puissance qu’il a. Pourtant, l’autrice est très soft dans les descriptions des meurtres de Magloire. Pour Léon je suis mitigée. Il est fidèle à son idée de la justice mais ne va-t-il pas trop loin? (ou pas assez loin?). Plus d’infos dans la partie Spoiler.

L’action met un peu de temps à arriver et c’est dommage. Par contre, une fois sur l’île tout va trop vite et c’est dommage. Le rythme est assez long. On pourrait penser que je n’ai pas aimé le livre mais ce n’est pas le cas. Je l’ai beaucoup aimé. Je regrette juste que la partie sur l’île soit aussi courte. Cela m’a laissée sur ma faim. Ce roman se lit très vite. Je n’ai pas vu les 400 pages passées. L’écriture est facile et glisse bien. On sent les faiblesses d’un premier roman mais si l’autrice en écrit d’autres je serais présente pour les lire (surtout si on reprend certains personnages de celui-là). 

Le côté médium est bien amené. On rentre dans cet univers avec facilité en y croyant. Le personnage de Nina n’est pas un stéréotype. Elle vit en accord avec ses croyances et ne les impose pas. On voit bien les doutes d’Élisa face à ses propres pouvoirs. 

 

"A l'avant de l'embarcation, un solide colosse arborait dans le dos un tatouage qui aurait pu être une devise pour tous les condamnés : "le Passé m'a trompé, le Présent me tourmente, l'Avenir m'épouvante. "

Le pour

  • Elisa
  • Le cliffhanger
  • "Monsieur"

Le contre

  • Trop rapide sur l'île
  • Trop long avant

 

Pour conclure,

J’ai bien aimé ce roman. Il est facile à lire, intéressant avec des bons personnages (bien que parfois un peu trop caricaturaux pour certains). L’histoire est sympa. C’est un bon thriller où les coupables sont connus à l’avance. La seule vraie question est : qui va gagner?

Ma noteCoeur 1Coeur 1Coeur 1Coeur 1Coeurgris 1

 

Partie spoiler : Première chose : mention spéciale pour Mathieu. Jusqu’au bout j’ai cru (espéré) qu’il serait vivant, mais non, donc je suis triste. Le début de l’histoire d’amour avec Élisa est beau. Je ne suis pas tellement fan des "coups de foudre" car, pour moi, cela n'existe pas mais là l’histoire est prenante. Et surtout il y a l’espoir que ça finisse bien même si on se doute que ça le sera. Le personnage de Léon m’a déçue. Je comprend qu’il doit venger la mort de son ami dont il s’estime responsable mais de là à quitter sa famille pour une vendetta dont il sait qu’il finira soit mort soit en prison. Ce n'est pas logique. Le cliffhanger avec le lien de parenté entre Magloire et Jean m’a surprise. Je ne m’y attendais pas parce que.... ben je ne me posais pas la question. C’est bien trouvé. L’histoire des milliardaires qui font ça pour s’amuser était assez classique. On le devine très vite. J’ai été déçue par la facilité scénaristique de la fin c’est-à-dire la façon dont ils sortent de l’île. C’est trop simple. 

Let's go pour une prochaine lecture!

Ajouter un commentaire