Goliat

Couverture Goliat

Titre : Goliat

Auteur: Mehdy Brunet

Editeur: Taurnada

ISBN : 9782372580748 

Pages : 256

Date de publication française : 3 septembre 2020

Résumé :  La mer de Barents, au large des côtes norvégiennes : Goliat, une plateforme pétrolière en proie aux éléments déchaînés, est le sinistre théâtre d'une série de meurtres odieux.
David Corvin, ex-agent du FBI, va devoir utiliser toutes ses compétences pour stopper l'hécatombe.
Mais au bout du chemin, il risque de perdre son âme…
Et bien plus encore…

Du même auteur : Sans raison

Début du livre :"Le soleil a pris possession de l'immensité bleue qui s'offre à lui. Et la chaleur qu'il diffuse, malgré l'heure matinale, est déjà suffocante. Le simple rideau tiré en travers de la fenêtre ne suffit pas à piéger tous les rais de lumière qui se jettent à l'assaut de la pénombre. L'un d'eux, après avoir franchi cette unique barrière, traverse la piéce et s'abat sur mes paupières."

 

Tout d’abord je remercie les éditions Taurnada pour m’avoir permis de découvrir ce roman et pour éditer après tout ce temps des romans de qualité.

Posons les bases immédiatement : j’ai dévoré ce livre qui m’a beaucoup émue. Il m’a presque tiré les larmes ce qui est extrêmement rare.

Notre histoire débute par le récit d’un homme brisé. Pourquoi est-il ainsi? Quelle est son histoire? Et nous voilà partis dans les souvenirs d’un drame. Un drame qui a bouleversé plus d’une vie.  Ce qui est étonnant c’est que nous suivons plusieurs personnes. J’aurai pensé qu’un récit qui commence ainsi nous amènerait à suivre un personnage. Mais voilà que plusieurs protagonistes se mêlent à la fête...enfin plutôt à ce drame. Car au-delà du thriller nous suivons le destin de plusieurs personnes chacun vivant différemment la même tragédie. Je ne pourrais même pas dire que je préfère un personnage à un autre ou que je suis plus d’accord avec les raisons de l’un plutôt que l’autre (lisez le roman et vous comprendrez!). 

Les thèmes abordés sont durs. On les trouve rarement dans un polar. Rien que d'y penser j'en ai presque les larmes aux yeux. Peut être que je m'identifie trop aux personnages...

L’enquête en tant que telle est facile à deviner. Mais cela n’enlève rien au tragique de la situation ni à l’attrait du roman. Je l’ai dévoré en 3 heures lors de ma pause déjeuner. Je n’arrivais pas à m’arrêter. Mais vraiment je n’y arrivais pas. C’est aussi pour ça qu’un des reproches que je fais à ce livre c’est que je le trouve trop court.  En rentrant chez moi je n’ai pas pu m’empêcher de raconter tout le roman et notamment cette fin à mon mari. Il fallait que je partage ça avec quelqu’un.

 

"-Tant qu'il n'est pas ne serait-ce qu'effleuré par le malheur, l'homme ne s'en soucie pas.

-  Eh oui, l'homme moderne et civilisé est, dans sa grande majorité, un égocentriste égoïste à tendance narcissique. "

Le pour

  • Sujet très intéressant
  • Personnages bien construit

  • Addictif

Le contre

  • Pas assez d'explications (livre un peu court)

 

Pour conclure,

Vous l’aurez compris j’ai eu un réel coup de cœur pour ce livre. Je trouve que le résumé ne rend pas hommage à ce livre. Il est très beau pour un polar et je suis heureuse de l’avoir lu.  

Ma note : 5/5

Let's go pour une prochaine lecture!

Ajouter un commentaire