Les coloriages anti-stress

9782012307148 x

L’art-thérapie « travaille dans le “mine de rien”, en utilisant une stratégie de détour, une ruse qui permet de contourner les résistances au changement », explique le Dr Jean-Pierre Klein (L’Art-thérapie, Puf, collection Que sais-je, 1997). En 1950, les premiers programmes de formation en art-thérapie virent le jour aux Etats-Unis.En France, il faut attendre 1986 pour que le concept soit reconnu par la communauté scientifique au cours d’un congrès international. « Le premier rôle de l’art-thérapeute est de favoriser la créativité chez le patient qui, face à la feuille blanche, commence souvent par dire qu’il ne sait pas dessiner », explique Ariane Walker, art-thérapeute et artiste peintre.

Mais pour le coloriage antistress tout a vraiment commencé en mai 2012, quand les éditions Hachette Loisirs ont publié leur premier livre 100 coloriages antistress basé sur l’art-thérapie. Les éditeurs n'avaient pas anticipé un tel engouement. A partir de là tout s’est accéléré. Les gens en voulaient plus. Et les éditeurs ont suivis avec en tête d’affiche : Hachette loisirs et plus récemment Marabout.

Cette activité permet de se vider la tête en se concentrant sur quelque chose d’autre. La difficulté du coloriage pour adulte c’est justement sa difficulté. Résultat on se concentre sur les couleurs à choisir, la façon de faire, ce qui nous amène à penser à autre chose qu’à nos petits tracas quotidiens. Et en plus on peut voir de jolis dessins apparaitre sous nos yeux.Les personnes qui ne savent pas dessiner (comme moi) ont un peu l’impression de s’améliorer ce qui augmente la confiance en soi. Lorsqu’on commence à colorier notre respiration devient plus lente ce qui a un effet relaxant. Une des nouveautés est le coloriage Zen et haïkus venus tout droit du Japon qui au-delà de l’antistress va jusqu’au zen.

 

Coloriage1

 Coloriage extrait du livre : PENA, Nancy, Les saisons du Japon - Coloriages zen et haïkus, Editions Issekinicho.

×